5 idées reçues sur l’allaitement maternel

Vous souhaitez allaiter votre futur enfant mais votre tante Jacqueline ne vous a pas fait que des éloges sur l’allaitement : « Tu vas voir tu vas avoir très mal, va falloir serrer les dents et après ca ira » ou encore votre voisine qui « trouve que vous avez des petits seins alors vaudrait mieux lui donner le biberon »
Je vous explique un peu plus en dessous ☟

En consultation, je vois souvent des mamans arriver en serrant les dents lors de la mise au sein ou même appréhender la mise au sein, parce que ça fait mal. On leur a dit que c’était normal, alors elles continuent courageusement à donner le sein mais aussi à souffrir.

Sachez que donner le sein ne doit pas faire mal. Vous pouvez sentir une sensibilité plus forte sur les mamelons au début comme lorsque vous étiez enceinte à cause des hormones, mais cela ne doit pas faire mal.

Si vous avez une douleur, des crevasses, c’est que votre bébé ne prend pas le sein correctement. Si un/une spécialiste est présent-e dans le service hospitalier, n’hésitez pas à le-la solliciter. Mais dès la naissance, prenez rdv avec votre chiropracteur pour faire évaluer la succion de votre bébé et lever les tensions qui peuvent l’empêcher de prendre correctement le sein. Au cabinet, Annabelle qui reçoit les bébés est aussi consultante en lactation IBCLC, elle saura vous conseiller aussi en matière d’allaitement.

Alors ne restez pas seule et consultez au plus vite, et fuyez ceux qui vous disent « ça va passer, faut souffrir un peu »


Combien de fois on peut entendre « moi, j’ai pas allaité parce que ça abime les seins ». Allaiter ou non est un choix, chacune prend la décision qui lui correspond.

Mais sachez que ce qui va « abimer les seins », ce sont les fluctuations d’hormones, comme

  • la grossesse (énorme modification des seins car ils se préparent et se modifient pour pouvoir nourrir un bébé),
  • les règles (chaque cycle modifie la structure du sein),
  • la ménopause

Et aussi la texture de notre peau. On voit bien que nous ne sommes pas tous égaux fassent à la cicatrisation d’une blessure, et bien c’est pareil pour l’évolution de nos seins. Certaines allaiteront 3/4 ans et auront ensuite les seins très denses et fermes et d’autres n’allaiteront pas et auront les seins plus mous.

On a toutes des poitrines différentes mais la mode et la société voudraient qu’ils soient toujours fermes et qui portent devant… une sacrée idée reçue


Vous avez peut être remarqué qu’avec la prise ou la perte de poids, la taille de vos seins changent ? que votre taille de soutien-gorge a aussi pu changer ces dernières années ?
Dans vos seins, il y a de la masse graisseuse qui fait changer le volume de vos seins.

Mais vous avez aussi du tissu dit « glandulaire », c’est à dire que vos seins possèdent déjà des tissus prêt à se modifier pour sécréter du lait.
Ces tissus ce mettent en place à chaque cycle menstruel puis évolue pendant la grossesse et ensuite lors de la mise en place de l’allaitement.

Toutes les femmes ont du tissu glandulaire. Il existe des rares cas dans des soucis hormonaux comme une puberté qui ne s’est jamais vraiment mise en place.

Si vous avez des « petits seins » et que vous vous demandez si l’allaitement est possible pour vous, alors pourquoi en discuter avec un-e spécialiste comme les consultant-es en lactation IBCLC qui sauront vous aiguiller et vous accompagner

Au cabinet, Annabelle peut vous recevoir pendant votre grossesse ou pendant votre projet bébé.


Vous savez ce qui est fatiguant ? Avoir un bébé.

Qu’on allaite ou pas, avoir un bébé change votre vie, vos rythmes. Si vous n’êtes pas préparé un minimum cela peut être compliqué.
Le second parent a un congrès souvent assez court, et vous vous retrouvez vite seule. Savoir s’entourer, demander de l’aide à ses proches, va voir aider à tenir le cap avec bébé que vous allaitiez ou non.

L’allaitement c’est au contraire pratique, c’est toujours disponible, chaud et ça apaise bébé.

Il y a aussi autre chose de fatiguant quand on vient d’avoir un bébé, c’est les conseils qu’on a pas demandé et qui viennent d’un peu tout le monde, qui vous mettent le doute et vous stresse.

Des questions sur l’allaitement ? sur le post-partum ? ça se prépare, au cabinet, on vous propose des ateliers en petit groupe pour en savoir plus sur l’allaitement et ses premiers jours mais aussi un atelier sur le post-partum : comment gérer le quotidien, etc


Celle là si on l’entend pas 10 fois par semaine, c’est qu’on est en vacances.
Malheureusement, trop de professionnels ne connaissent pas l’allaitement et vous font douter sur votre allaitement avec le poids, alors que vous pensiez que tout allait bien.

Le lait est toujours nourrissant, ce qui peut arriver avec des prises de poids qui ne sont pas correctes :

  • Une balance qui marche mal : et oui ça arrive !!!!
  • Un bébé qui a un soucis de succion : c’est fréquent et il y a pleins de causes pour des problèmes de succion comme des blocages, torticolis, freins buccaux, etc
  • Bébé a été malade

Alors n’hésitez pas à consulter des professionnels si vous rencontrez cette situation. Votre projet d’allaitement peut être respecté et vous pouvez trouver une solution.


Alors ça vous parle ? (j’espère pas sinon cela veut dire que vous n’avez pas forcément rencontré les bonnes personnes.
Savoir s’entourer lors d’un projet d’allaitement, c’est bien. Trouvez les bonnes adresses avant, cela vous facilitera les choses en cas de problèmes.
Vous pouvez retrouvez les chiropracteur pédiatriques de France ici

et les consultant-es en lactation IBCLC de France ici

Nos partenaires & soutiens