Maman et Alcool

1. Alcool & Grossesse

Pendant la grossesse, il n’y a plus de débat, c’est 0 alcool pendant cette période.
Pourquoi ? parce que l’alcool passe à travers le placenta et votre bébé va ingérer la même quantité d’alcool que vous.
Tous ces systèmes sont en construction et seront altérés avec une consommation d’alcool.
Pour ne pas prendre de risque, c’est 0 !!!

Aujourd’hui, il existe beaucoup de boissons sans alcool qui ont le même goût que les boissons avec.
Les alternatives sont multiples.
Pour les boissons contenants moins de 0,5% d’alcool, elles sont considérées sans alcool. Exemple : Kombucha, kéfir de fruits.

2. Alcool & jeune maman non allaitante

Vous venez d’accoucher et vous n’allaitez pas, il est alors possible de consommer de l’alcool.
Toutefois attention, toujours avec modération pour plusieurs raisons :

  • Pour votre santé, la consommation d’alcool n’est pas recommandé de manière régulière.
    Pour la consommation occasionnelle, limitez vous aussi.
  • Pour votre bébé, si vous avez consommé trop d’alcool, votre vigilance ne sera pas la même.
    Vous pouvez plus facilement tomber, lâcher bébé, ne pas l’entendre, etc si votre consommation est trop importante.
    Si cela devait arriver, prévoir un tiers pour s’occuper de bébé est une bonne idée.

3. Alcool & jeune maman allaitante

Si vous allaitez, il est possible de consommer de l’alcool.
Toutefois, les recommandations pour les mères non-allaitantes vous sont appliquées.

a. l’alcool dans le lait

Le taux d’alcool dans le sang = Le taux d’alcool dans le lait

Le lait étant produit à partir des éléments de votre sang, il ne sert à rien de vouloir tirer son lait et de donner le sein ensuite. Le taux d’alcool sera identique.
Lorsque le taux d’alcool descend dans votre sang, il va diminuer dans votre lait

Si vous souhaitez boire avec modération, voici les recommandations :

  • Mangez en buvant
  • Donner le sein avant de boire
  • Prévoyez d’avoir tirer du lait avant pour pouvoir le donner à bébé si besoin
  • Tirez votre lait au moment de la tétée pour éviter l’engorgement, jetez ce lait
  • Ne dormez pas avec votre bébé sous influence de l’alcool
  • Suivez le tableau ci dessous pour calculer le temps nécessaire d’attente

b. Comment lire ce tableau

Le tableau ci dessus va vous permettre de calculer le temps nécessaire pour pouvoir redonner le sein à votre bébé, soit en ayant tiré et jeté votre lait, soit d’attente pour la prochaine tétée.

1 verre =
25cl de bière à 5°,
10cl de vin à 11°,
7cl d’alcool apéritif à 18°
2,5cl d’alcool à 40°


Exemple :
Vous pesez 70,3kg, vous avez bu 2 verres (cf ci dessus pour la quantité en cl d’un verre)
Vous devez attendre 4h24 avant de redonner le sein ou votre lait à bébé.
Entre temps :
Soit votre bébé est grand et il dort plusieurs heures d’affilés et vous ne tirez pas nécessaire votre lait, vous allez attendre 4h24 et si bébé se reveille, vous pourrez lui donner, si il fait sa nuit on fait comme d’habitude.
Soit votre bébé prend le sein toutes les 2h, vous allez alors tirer votre lait lors de la tétée prévue dans ce laps de temps, le jeter et lui offrir le lait tiré en avance. Si il revient plusieurs fois dans ce laps de temps, il va falloir trouver une astuce pour soit qu’il s’apaise sans lait, soit avoir prévu assez de lait pour proposer à la demande.

4. Conclusion

Pour conclure :
Grossesse & Alcool = Incompatble
Post-partum & non allaitante = compatible avec modération
Post-partum & allaitement = compatible avec modération et en suivant les recommandations

Grossesse

Laisser un commentaire

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00 
Nos partenaires & soutiens
X